top of page
  • Photo du rédacteurBaptiste Henriot

Qui est-ce ? Version Biard



Vous aimez les jeux de société et partager un moment en famille ou entre amis ? Qui est-ce version Biard est LE jeu parfait à offrir en cadeau à vos enfants ! Le principe est simple, prenez une reproduction du tableau représentant Le Salon de M. le comte de Nieuwerkerke, directeur général des musées impériaux, intendant des Beaux-Arts de la Maison de l’Empereur, membre de l’Institut (voir photographie plus bas) et posez une question à votre adversaire au sujet d'un des personnages mystères. En fonction de sa réponse, éliminez les visages du plateau pour n'en garder qu'un seul. Vous pensez avoir trouvé la solution ? Donnez votre réponse lors de votre tour de jeu mais attention, si vous vous trompez, vous perdez la partie ! Saurez-vous vous montrer assez rusé pour ne pas vous laisser tromper par de vagues ressemblances ? Pour des parties de 2 joueurs à partir de 6 ans.


Conservée depuis 1968 au musée du château de Compiègne, cette huile toile fut initialement achetée en 1855 par la Maison de l’Empereur pour la somme de 8 000 francs. Cette même année, elle fut exposée au public à l'occasion de l’Exposition universelle de Paris (la toute première en France) et reçois un accueil des plus mitigés, comme en témoigne Ernest Gebaüer : "Le défaut primordial de cette œuvre, c’est de représenter dans ce salon, artistique s’il en fut, autant de généraux et de députés, que d’artistes. L’exécution est faible : rien de fini, rien d’arrêté, rien de précis. M. Biard a dû se demander plus d’une fois en regardant son travail : " Sont-ce des portraits ou des caricatures que je fais ? " Si ce sont des portraits, ils manquent d’intérêt. Si ce sont des caricatures, elles ne sont pas plaisantes."



Il est vrai que cette peinture n’est pas d’un très grand intérêt artistique … Biard aura peint bien des chefs-d'œuvre au cours de sa longue vie d’artiste, mais ce tableau est loin de la puissance de ses baies du Spitzberg, ou de la charge émotionnelle ressentie à la vue de sa forêt amazonienne. Néanmoins, il faut avouer que cette dernière constitue un véritable témoignage historique, décrivant ainsi les soirées données au Louvre au milieu du XIXème siècle.

Instaurées en 1850 par le comte de Nieuwerkerke, ces célèbres soirées mondaines aussi appelées les " vendredis du Louvre " étaient données chaque année pendant le carême et pouvaient réunir deux à quatre cents convives. Artistes, hauts fonctionnaires, hommes de lettres ou encore politiciens y venaient pour se rencontrer, converser et se divertir.

Biard nous présente le comte (ici sur la gauche) perdu au milieu de ce que Théophile Gautier décrivait comme étant une “ véritable cohue de célébrités ”. La scène se déroule dans le grand salon du premier appartement, dans un décor qu’il est en partie possible de reconnaître. Tout d'abord, ses murs sont recouverts de tapisseries parmi lesquelles nous retrouvons deux pièces de la série des Triomphes de Scipion. Puis, au centre de cette pièce trône Jupiter terrassant les Titans. Le long du mur de gauche, nous reconnaissons le buste de Napoléon III et au fond, dans l'autre salle que nous distinguons à peine, celui de l’impératrice. Pour finir, à droite, encadrant une Minerve de porphyre aujourd’hui à Versailles, les bustes de Denon et de Forbin, deux illustres prédécesseurs du comte à la direction du Louvre.


Ce qui nous intéresse en premier lieu dans ce tableau est bien évidemment la profusion d'hommes (car les femmes sont absentes) rassemblés dans cet espace trop exigu pour tant de monde. Le jeu est d’identifier une à une toutes ces personnalités afin de dresser la liste non exhaustive des invités privilégiés du comte.

Pour m'aider dans cette quête fastidieuse, l’album des Soirées au Louvre conservé à la Bibliothèque nationale de France (département des estampes) regroupant plus d’une centaine de caricatures exécutées par Eugène Giraud, m'a permis de bien avancer dans ce travail. Voici deux exemples de ces caricatures avec le comte à gauche et Eugène Delacroix à droite.



À votre tour maintenant de vous pencher sur ce casse-tête afin de d'identifier les derniers manquants ! Si des idées vous viennent ou si vous trouvez des erreurs dans ce qui suit, n'hésitez à m'écrire via cette page pour me le faire remarquer. Bon jeu à tous !



Plateau de jeu n°1 1 - Antoine-Joseph Jobert de Lamballe (1799-1867) - chirurgien 2 - Alexandre Parseval-Deschênes (1790-1860) - amiral 3 - James Pradier (1790-1852) - sculpteur 4 -Franceschini-Pietri (1834-1915) - secrétaire de Napoleon III 5- François Certain Canrobert (1809-1895) - maréchal 6 - Gustave Louis Chaix d’Est-Ange (1800-1876) - député 7 - Georges Eugène Haussmann (1809-1891) - préfet 8 - Guillaume Henri de Nieuwerkerke (1785-1864) - comte 9 - Louis Visconti (1791-1853) - architecte 10 - Eugène Delacroix (1798-1863) - peintre 11 - Pierre François Eugène Giraud (1806-1881) - peintre 12 - Jules Étienne Pasdeloup (1819-1887) - chef d’orchestre 13 - Vely Pacha (1822-1891) - ambassadeur ottoman à Paris 14 - Gustave Nadaud (1820-1893) - compositeur 15 - Jean-Delphin Alard (1815-1888) - violoniste 16 - Émilien de Nieuwerkerke (1811-1892) - sculpteur 17 - Achille Marcus Fould (1800-1867) - ministre d’état 18 - Miguel José Martins Dantas (1823-1910) - diplomate 19 - Charles Philippe Chennevières (1820-1899) - historien 20 - Fromental Halévy (1799-1862) - compositeur 21 - Gilbert Duprez (1806-1896) - ténor ​22 - Frédéric Bourgeois de Mercey (1803-1860) - peintre 23 - Girard Narcisse (1797-1860) - chef d’orchestre 24 - Abbé Félix Coquereau (1808-1866) - aumônier de Marine 25 - Louis Antoine Ponchard (1787-1866) - chanteur d’opéra 26 - Louis Clément de Ris (1820-1882) - conservateur 27 - Joseph Ernest Renan (1823-1892) - écrivain 28 - François Joseph Heim (1787-1865) - peintre 29 - Louis James Alfred Lefébure-Wely (1817-1869) - pianiste 30 - Victor André Louis Texier (1777-1864) - graveur 31 - Horace Vernet (1789-1863) - peintre 32 - Cirille Jules Basile Gérard (1817-1864) - explorateur 33 - Monseigneur Menjaud (1791-1861) - évêque de Nancy 34 - Eudore Soulié (1817-1876) - conservateur 35 - Henri Prévost de Longpérier (1816-1882) - archéologue 36 - Auguste Gaspard Louis Desnoyers (1779-1857) - graveur 37 - Alexandre Charles Sauvageot (1781-1860) - violoniste 38 - Ary Scheffer (1795-1858) - peintre 39 - Anatole de La Woestyne (1786-1870) - général de division 40 - Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) - architecte 41 - Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) - peintre




Plateau de jeu n°2 42 - Horace de Viel-Castel (1802-1864) - conservateur 43 - Amaury-Duval (1808-1885) - peintre 44 - Hippolyte Fortoul (1811-1856) - ministre de l’éducation 45 - Charles de Morny (1811-1865) - président du corps législatif 46 - Camille Doucet (1812-1895) - poète 47 - Louis-Pierre Henriquel-Dupont (1797-1892) - graveur 48 - Franz Liszt (1811-1886) - compositeur 49 - François Auguste Biard (1799-1882) - peintre 50 - Jean-Baptiste Isabey (1767-1855) - portraitiste 51 - Daniel François Esprit Auber (1782-1871) - compositeur 52 - Ferdinand Victorin Barrot (1806-1883) - sénateur 53 - Prosper Mérimée (1803-1870) - écrivain 54 - Théodore Barrière (1821-1877) - dramaturge 55 - Kisseleff (Nicolaï ???) 56 - Francisque Duret (1804-1865) - sculpteur 57 - Lord Hertford (1800-1870) - collectionneur d’art 58 - Pierre Jules Baroche (1802-1870) - ministre ​59 - Léon Morel Fatio (1810-1871) - peintre 60 - Frédéric Reiset (1815-1811) - conservateur 61 - Sébastien Charles Giraud (1819-1892) - peintre 62 - Louis-Marie de Belleyme (1787-1862) - député 63 - Bernard Pierre Magnan (1791-1865) - maréchal de France 64 - Félicien de Saulcy (1807-1880) - archéologue 65 - François Ponsard (1814-1867) - poète 66 - ??? 67 - Alfred de Musset (1820-1889) - dramaturge 68 - Alphonse-Léon Noël (1807-1887) - lithographe 69 - ??? 70 - Eugène Scribe (1791-1861) - dramaturge 71 - François-Joseph Regnier (1807-1885) - comédien 72 - Giacomo Meyerbeer (1791-1864) - compositeur 73 - Jean-François Bougenel (1786-1865) - général 74 - Jean Hippolyte Flandrin (1809-1864) - peintre 75 - Joseph-Isidore Samson (1793-1871) - comédien

コメント


bottom of page